Propriétaire ou locataire : qui règle les factures de serrurerie ?

|
Serrurier Belgium

Barillet dysfonctionnel, clef qui tourne dans le vide, cylindre en fin de vie : autant de raisons qui expliquent qu’une serrure demeure coincée. En cas de problème, il vous faut la réparer vous-même ou appeler un serrurier. La facture, dans tous les cas, se révèle salée. Vous aimeriez sans doute ne pas la régler.

Ne négligez jamais l’entretien de votre serrure !

Une grande partie des interventions de serrurerie sont liées à des serrures grippées. Votre manque d’entretien se révèle ici en cause. En tant que locataire, votre négligence étant source de la défaillance, c’est à vous que revient l’éventuelle facture. Cela concerne aussi bien votre serrure d’entrée que celles à l’intérieur de votre logement. Pour conserver la bonne santé de vos serrures et éviter des frais supplémentaires, entretenez-les régulièrement. Cet entretien, indiqué dans votre contrat locatif, comprend le remplacement de pièces (visserie, poignée, joint, etc.) ainsi que le graissage régulier des gonds de la serrure.

Quelles opérations de serrurerie restent à la charge du locataire ?

Outre l’entretien courant des serrures de votre logement, en tant que locataire, la facture reste à votre charge :

  • en cas de perte ou de vol de vos clefs. Cette situation courante entraîne systématiquement un changement de la serrure ;
  • lorsqu’une de vos clefs casse ou tombe dans les égouts. Dans ce cas, inutile de changer le cylindre. Reproduisez simplement l’élément cassé ou égaré ;
  • quand vous claquez votre porte. Un coup de vent ou un réflexe malencontreux et vous voilà à la porte de votre appartement, les clefs restées à l’intérieur ;
  • si vous êtes victime de vandalisme ou d’un cambriolage. Dans ces circonstances, déposez rapidement et obligatoirement plainte à la gendarmerie.

Dans toutes ces situations, les frais à votre charge peuvent néanmoins faire l’objet d’un remboursement de la part de votre assurance habitation. Cas particulier : si votre clef casse dans votre serrure, le changement du cylindre demeure théoriquement à votre charge. Cependant, lors du remplacement, si votre serrurier atteste de la vétusté de la serrure, alors vous pouvez demander un remboursement à votre propriétaire.

Dans quel cas le remplacement d’une serrure est à la charge du propriétaire ?

La responsabilité de votre propriétaire bailleur est engagée lorsque le problème de serrurerie provient :

  • d’une malfaçon (un défaut de conception de la serrure d’origine par exemple) ;
  • d’un mouvement du bâti de la porte ;
  • d’une vétusté ou si la serrure, bien entretenue par vos soins, devient simplement trop âgée.

Attention cependant : dans l’ensemble de ces cas, vous ne devez pas vous-même faire appel à un serrurier. C’est au propriétaire de constater le défaut et de contacter le serrurier de son choix. Quand bien même vous êtes enfermé dehors, prenez votre mal en patience si vous ne souhaitez pas régler la facture. Vous pouvez néanmoins contrevenir à cette règle si un enfant ou une personne handicapée est restée coincée à l’intérieur de votre logement.

error: